Le Belge est le plus fier de ses bières

La réputation de la bière est la meilleure en Belgique

La Belgique est LA patrie de la bière. Les Belges en sont d’ailleurs très fiers. La réputation dont jouit la bière dans notre pays est nettement meilleure que dans d’autres grandes nations brassicoles, comme le Royaume-Uni, les États-Unis et le Brésil.

À l’occasion de la Journée Internationale de la Bière, AB InBev présente les résultats d’une enquête menée auprès du grand public de quatre pays, qui révèle à quel point la bière est ancrée dans notre culture.

Trois Belges sur quatre vantent la qualité de nos bières, brassées selon eux avec savoir et dévouement. Ils sont aussi nombreux à confirmer que nos bières contiennent des matières premières naturelles (eau, céréales, houblon et levure). Un beau résultat, quand on sait que seulement la moitié des Britanniques et des Américains apprécient la qualité et le caractère naturel de leurs bières nationales. Au Brésil, ils sont à peine un tiers à penser de même.

Partout, en toute occasion…

Aux yeux de nos compatriotes, la bière est un breuvage adapté à chaque occasion. Ainsi, trois Belges sur quatre estiment que la bière peut parfaitement être servie dans un café, lors d’une fête, à la maison, en famille ou entre amis. Au Brésil (59 %), aux États-Unis (53 %) et au Royaume-Uni (50 %), les répondants sont nettement moins catégoriques.

Selon une majorité de Belges (58 %), la bière convient également pour l’apéritif, un bon repas ou un dessert. Manifestement, bière et gastronomie ne sont plus contradictoires dans nos contrées. Aux États-Unis, seulement la moitié des répondants sont de cet avis, une proportion qui chute à un tiers au Royaume-Uni et au Brésil.

… et pour tout le monde

Certains pensent que la bière est une affaire d’hommes. Eh bien, non : 73 % des Belges assurent que les femmes l’apprécient également. Une fois encore, c’est davantage qu’au Brésil (68 %), aux États-Unis (57 %) et au Royaume-Uni (50 %).

* Étude d’AB InBev : Enquête représentative menée en ligne en Belgique, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Brésil ; n = 4000 ; hommes/femmes = 50/50 ; 2 catégories exclues : moins de 18 ans et abstinence pour motifs religieux ou sanitaire