La bière gagne du terrain chez les dames

La bière, une boisson d’homme ? La campagne #WeAllLoveBeer d’AB InBev dénonce ce vieux cliché.

Par sa campagne #WeAllLoveBeer, AB InBev veut dénoncer le vieux stéréotype selon lequel la bière ne serait qu’une boisson d’homme. D’après une étude récente, ce préjugé sur l’incompatibilité entre les femmes et la bière serait encore très répandu. Or au contraire, les femmes sont de plus en plus nombreuses à apprécier la bière et à la considérer comme un breuvage plus tendance qu’autrefois. Une expérience menée par AB InBev dans les cafés, durant laquelle des femmes ont commandé une bière et leurs compagnons une autre boisson, a montré que les serveurs proposaient systématiquement la bière aux messieurs, et non à la dame qui l’avait pourtant commandée. D’après la même étude, 34 % des femmes et 54 % des hommes de Belgique ont déjà connu cette situation. http://www.wealllovebeer.com/fl/

L’exclusivité masculine de la bière en érosion progressive

Aujourd’hui, 3 femmes belges sur 4 (72%) se disent consommatrices de bière, dont 1 sur 3 (39%) au moins une fois par semaine. Plus d’une sur 10 (12%) qui ne buvaient pas (6%) ou rarement (6 %) de la bière il y a 5 ans le fait aujourd’hui. D’après 41% des femmes interrogées, les principales raisons d’opter plus souvent pour la bière seraient le choix toujours plus large et la grande diversité de goûts. Une femme sur trois qualifie aujourd’hui la bière de plus tendance qu’autrefois.
“C’est peut-être un constat surprenant, mais il est clair que les femmes trouvent de plus en plus facilement le chemin vers le monde des bières et découvrent son immense assortiment”, commente Philippe Vandeuren, Legal and Corporate Affairs Director d’AB InBev Belgium.

Les dames préfèrent la bière (22%) aux vins pétillants ou champagne (20%), gin (7%) et autres boissons fortes (10%). Et si elles préfèrent encore les bières plus douces (73%), elles sont de plus en plus séduites par les bières trappistes et spéciales (55%) et les pils (50%). Les jeunes femmes préfèrent clairement les bières douces (93%), alors qu’à l’autre extrémité de la pyramide des âges, ce sont les bières spéciales et trappistes qui ont du succès (76%). Quant aux hommes, ils sont 82% à préférer les pils, les bières spéciales et trappistes.

Un préjugé tenace

Malgré le fait que les femmes soient de plus en plus amatrices de bières, un tiers d’entre elles reconnaît que ce breuvage est toujours perçu comme une boisson d’homme. Cette perception est confirmée par un quart (26%) des hommes interrogés, qui certifient que la bière n’est pas pour les femmes.
AB InBev a tenté une expérience pour évaluer la perception des femmes par rapport à la bière. Plusieurs couples ont été suivis durant une soirée de sortie, les femmes commandant une bière et leurs compagnons une autre boisson. Dans la majorité des cas, le serveur a servi la bière aux messieurs et l’autre boisson aux dames. 34% des femmes et 54% des hommes de Belgique ont déjà vécu cette situation. Près de 9 dames sur 10 ont alors averti le serveur de sa mauvaise estimation.
Les résultats de cette expérience sont disponibles en ligne à l’adresse http://www.wealllovebeer.com/fl/
“Il est intéressant de voir à quel point le stéréotype de la boisson masculine est ancré dans les mentalités. Pourtant, pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas apprécier elles aussi la bière ? Avec notre campagne #WeAllLoveBeer, nous tenons à le rappeler à tous”, conclut Philippe Vandeuren.

* Pour le compte d’AB InBev, le bureau d’études indépendant IPSOS a mené une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 1033 personnes majeures en Belgique, dont 486 femmes, afin d’évaluer leur perception sur les femmes et la bière, leurs habitudes de consommation de bières et leurs expériences en matière de préjugés par rapport à la consommation de bières. Vous en retrouverez un résumé au bas de ce communiqué de presse.